Soluteo, ça mange quoi en hiver ?

article_international_women's_day_v1.2

Soluteo, ça mange quoi en hiver ? C’est probablement la question que tu t’es posée en voyant notre compagnie apparaître dans la liste d’employeurs potentiels qui s’offrent à toi pour y faire les stages à compléter durant tes études. On s’est dit que de se présenter au travers les yeux de nos stagiaires serait efficace, afin de t’aider à prendre une décision éclairée. Pour ce faire, on a interviewé trois d’entres eux. Après tout, il y a quelques mois, ils étaient dans tes souliers.

 

Arnaud, Développeur issu de Concordia

À son actif :

  • 2 stages chez Soluteo
  • 10 000 km de vélo derrière la cravate

 

Florence, Marketing bientôt graduée de John Molson

À son actif :

  • 1 stage chez Soluteo
  • 37 estampes de pays visités dans son passeport

 

François, Développeur finissant de l’UQAM 

À son actif :

  • 2 stages complétés et un poste permanent
  • Deux diplômes universitaires

 

Ce qui les a fait craquer, à la base

 

L’emplacement et l’aspect « Software Shop »

Lorsqu’on a demandé à Arnaud pourquoi il avait choisi Soluteo pour son deuxième stage universitaire d’une série de trois, sa raison était toute simple : il était attiré par le milieu dans lequel nous œuvrons : les solutions mobiles en entreprises. Le stage lui offrait aussi la possibilité d’approfondir ses compétences en tant que développeur Android, en plus de pouvoir venir à vélo au bureau tout l’été. Qu’on se le tienne pour dit, se déplacer sur sa bicyclette dans les rues regorgeantes d’histoire du Vieux-Montréal est beaucoup plus attrayant que d’éviter de se faire écraser par des poids lourds sur Décarie.

La techno et les défis

Pour sa part, François, maintenant devenu employé à temps plein dans l’équipe, nous avait dans la mire puisque la description de stage que nous offrions répondait exactement à ce qu’il recherchait : faire du front-end en solution d’entreprises. Très vite après l’embauche, François a été satisfait de voir que contrairement à plusieurs grandes entreprises, Soluteo utilisait la plupart des technologies les plus récentes, chose qui sut séduire son côté hipster-techno.

Le petit je-ne-sais-quoi typique des petites entreprises

Quant à Florence, en plus de la description de poste qui était à la fois remplie de défis, tout en laissant place à l’apprentissage, elle est venue avec nous, surtout à cause d’un « feeling ». Un petit je-ne-sais-quoi qui ne s’explique pas, mais qui fut pourtant indéniable lorsqu’elle a franchi la porte de l’ascenseur et mis les pieds chez Soluteo. 

 

Au-delà du premier stage, un deuxième ?

 

Ce qui nous intéressait vraiment, c’était de savoir pourquoi Arnaud et François, deux gars à la fois geek et cool, le genre que tu veux comme amis, ont décidé de continuer avec nous pour un deuxième stage plutôt que d’aller découvrir d’autres entreprises.

Une équipe authentique

Pour Arnaud, la réponse est simple : « L’équipe super » (oui ; ça fait chaud au cœur de se le faire dire, même si on s’en rend compte quotidiennement). En effet, cette équipe n’est pas issue du miracle ni de la chance. Notre processus de recrutement fait en sorte que chaque nouvelle personne, les stagiaires y compris, se joignant à l’équipe aura sa place et surtout, se sentira à sa place tout au long de son expérience avec nous.

Grandir dans l’entreprise

Pour François, le premier stage fut rempli de défis et vu l’ampleur des projets en cours venue la fin de son premier mandat, il a saisi l’opportunité d’approfondir ses connaissances et d’augmenter sa charge de responsabilités. Chose qui fut fructueuse puisque François occupe maintenant le poste de lead front-end. Comme quoi le leadership est en lui.

 

Des conseils de nos stagiaires

 

Arnaud — Pas à pas

Même si la charge de travail peut sembler ambitieuse au départ, il faut foncer, pas à pas, pour pouvoir finalement se rendre compte que le stage est terminé, que tu as appris des éléments clés pour ta carrière et que tu ressors grandi de cette expérience qui te semblait impossible.

François : Accroche-toi !

Lorsque tu commences ton deuxième et troisième stage, il faut s’attendre à travailler d’arrache-pied, c’est le moment de sortir de ta zone de confort et de faire face à la réalité. Oui tu risques de devoir prendre du temps perso pour rester à jour dans les nouvelles technos, mais en fin de compte, celui qui y gagne ; c’est toi.

Florence : Prends le temps de bien choisir

Durant les études, on ressent souvent le stress de devoir absolument choisir son stage le plus tôt possible lors du processus de sélection. C’est important de choisir un stage au travers lequel tu crois vraiment pouvoir en sortir gagnant. C’est une opportunité d’apprendre et de te développer, on n’adhère pas à un programme COOP pour classer des papiers.

 

En gros, un stage chez Soluteo :

 

Ce que tu dois garder en tête en appliquant pour un stage avec nous sont les choses suivantes :

  • Si on te choisit, c’est qu’on croit pertinemment que tu auras ta place parmi nous.
  • Si tu nous choisis, tu travailleras avec des gens passionnés et qui ont le cœur à l’ouvrage, dans un espace de bureau stimulant qui inspire la collaboration et le transfert de connaissances.

 



Top